La biomasse

La biomasse comprend tous les résidus et les déchets organiques qui sont biodégradables. La biomasse qui peut être utilisée pour le chauffage, comprend principalement les déchets d’origine végétale : de l’industrie du bois, agricole et de son traitement, ainsi que les restes de l’entretien des zones forestières, urbaines ou d’autres terres incultes.

Prenez soin de l’environnement et de votre porte-monnaie

Le principal avantage de l’utilisation de la biomasse pour le chauffage est le faible coût du combustible et l’écologie. Hormis les cultures de plantes énergétiques, la biomasse pour la combustion est fabriquée à partir de déchets qui doivent être éliminés. La quantité de composés chimiques fabriqués lors de la combustion est négligeable – les brûleurs Pellas X peuvent se vanter d’une 5ème classe d’émission des gaz d’échappement. La quantité de CO₂ émis est proportionnelle à la quantité de dioxyde de carbone que les plantes absorberaient de l’atmosphère pendant le processus de la photosynthèse lors de leur croissance.

Les pellets ne sont pas tout

Le combustible le plus populaire créé à partir de la biomasse est le pellet en bois et l’agropellet. Néanmoins, sur le marché on peut acheter d’autres déchets végétaux, qui peuvent tout aussi bien être utilisé comme un combustible, d’autant plus que leur pouvoir calorifique est comparable aux pellets. Sur la base des tests de combustion de la biomasse effectués dans les brûleurs Pellas X, nous pouvons recommander aussi la combustion de la biomasse telle que :

  • les noyaux de cerises ou des cerises douces;
  • les noyaux d’olives concassés;
  • l’avoine.

La valeur d’une biomasse spécifique comme un combustible peut différer en raison de son origine, de sa qualité, de sa propreté et de son humidité, mais la bonne biomasse brûlera uniformément et la quantité de cendre résultant de sa combustion sera négligeable. Outre le prix, le facteur le plus important lors du choix de la biomasse autre que le pellet est sa disponibilité.