L’agropellet

Agropellet

L’agropellet – Qu’est-ce que c’est ?

L’agropellet – comme le pellet, il constitue une sorte de combustible renouvelable solide sous forme de granulés. Contrairement au pellet, l’agropellet est fabriqué à partir des déchets de la production agricole et forestière. Il est produit principalement à partir des céréales, des tiges de masse verte, du foin, des cultures de plantes énergétiques (p.ex. le saule) ainsi que d’autres déchets de biomasse susceptibles d’être utilisé dans la combustion, par exemple, les boues résiduaires ou les déchets de bois.

Le contenu énergétique de l’agropellet varie entre 14-18 MJ/kg et la quantité de cendres après la combustion est de 1-4 %.

 

Les avantages de l’agropellet

Les avantages de l’agropellet

L’agropellet est deux fois moins cher que le pellet en bois. Évidemment, cela est dû aux prix plus bas des matières premières dont il est fabriqué et au temps plus court de reconstitution de la biomasse. Comme le pellet en bois, l’agropellet est vendu : dans des sacs de 15 kg, 25 kg et dans des emballages d’une tonne Big Bag. C’est donc un combustible facile à transporter et à stocker.

Le confort

REVO est une ligne des brûleurs Pellas X dédiée à ce type de combustible – grâce à une chambre de combustion rotative et tout en maintenant une haute efficacité de combustion, les brûleurs se nettoient automatiquement, ce qui est dans ce cas particulièrement important.
Il est à noter que la quantité de cendre est presque deux fois plus faible que dans le cas du charbon de la meilleure qualité et la cendre constitue par elle-même un bon engrais pour les plantes.

L’écologie

La neutralité carbone

La combustion de la biomasse n’affecte pas l’augmentation de l’émission de CO2, car lors de la combustion ce gaz est émis dans l’atmosphère dans des quantités telles que les plantes l’absorberaient de l’air lors du processus de la photosynthèse.

La biomasse rapidement renouvelable

Par rapport à la combustion de combustibles fossiles non renouvelables, les pellets offrent des avantages environnementaux – les pellets en bois peuvent se former pendant quelques années et la biomasse, par exemple, de paille et de cultures agricoles se forme chaque année !

Une double utilisation

Dans le processus de chauffage, la biomasse peut être utilisée deux fois.
Premièrement, dans le processus de fabrication de l’agropellet on utilise les déchets provenant de l’industrie agricole et forestière ainsi que les résidus des industries de transformation. Deuxièmement, la cendre résultant de la combustion de la biomasse est un additif organique du compost riche en microéléments.

La disponibilité

Contrairement au pellet en bois, la production de l’agropellet ne dépend pas de l’industrie du bois dans une zone spécifique. Cela signifie que l’agropellet peut être plus facilement disponible, non seulement dans les zones fortement boisées, mais aussi dans les zones agricoles. En outre, la rapidité de reconstitution de la biomasse et la continuité de production agricole garantissent aux fabricants une disponibilité permanente des matières premières pour la production et de coûts peu élevés de leur acquisition. L’agropellet a déjà gagné en popularité dans de nombreux pays en Europe et dans le monde entier.