Les avantages du chauffage au pellet

Les coûts du chauffage au pellet

Les faibles coûts de modernisation de la chaufferie

Les brûleurs à pellet peuvent être installés à presque toute chaudière à mazout, à gaz et à combustibles solides. En installant un brûleur il n’est pas nécessaire de remplacer l’appareil de chauffage existant et de subir des coûts supplémentaires. Tout l’investissement dans le chauffage au pellet est remboursé sur un délai maximum de deux ans..

Les prix du pellet

La comparaison des prix du mazout et du pellet

Les prix du pellet ne dépendent pas des fluctuations des prix des matières premières naturelles, parce que ces dernières proviennent de déchets végétaux à accès libre. Nous n’avons pas besoin d’importer le pellet – les fabricants du pellet ou de l’agropellet sont disponibles dans le voisinage immédiat. C’est pourquoi il n’y a pas de frais de transport supplémentaires inclus dans le prix du combustible.

La variété de l’offre des combustibles

Les prix des pellets dépendent du type de la matière première dont ils sont fabriqués. Le carburant pour le brûleur Pellas X peut être le pellet le plus cher, certifié, très énergétique, propre et à faible teneur en cendres, fabriqué à partir de bon bois; mais aussi l’agropellet qui est beaucoup moins cher et dont le pouvoir calorifique est similaire.
Les brûleurs peuvent être utilisés aussi pour brûler une autre biomasse, comme l’avoine ou les noyaux secs de cerises – un tel carburant peut être périodiquement disponible à des prix abordables. Toutefois, il faut veiller à ce que cette biomasse soit suffisamment sèche.

Le confort d’utilisation

L’auto-nettoyage du brûleur des cendres

Le fonctionnement du brûleur à pellet Pellas X est complètement automatisé. En outre, deux types de solutions technologiques modernes permettent de le garder propre plus longtemps et même son auto-nettoyage de cendres.

Dans les brûleurs de la ligne X et Hybride, un système breveté de mélange de carburant dans la chambre de combustion améliore le processus de combustion, en augmentant ainsi l’élimination des cendres. Cependant, dans les brûleurs de la ligne Revo un système de la chambre de combustion rotative, qui est aussi breveté et innovant, assure l’auto-nettoyage continue des cendres, même en utilisant des carburants de qualité inférieure.

L’automatisation de travail

Les contrôleurs de pointe contrôlent entièrement les paramètres de travail du brûleur et signalent son mauvais fonctionnement. Lorsque la demande de chaleur dans le bâtiment est en baisse, le contrôleur réduit la quantité de combustible ou éteint le brûleur jusqu’à ce que la température ne baisse pas de nouveau – alors, le brûleur s’allume automatiquement. Ce qui est particulièrement important, c’est le fait que cette adaptation exacte du combustible aux besoins se reflète dans l’économie. En plus, le travail du brûleur peut être contrôlé par un thermostat d’ambiance, par téléphone ou par Internet.

La propreté

Le stockage du combustible

Le pellet vendu dans des emballages secs et étanches doit être versé dans les réservoirs (silos). Il est possible d’acheter également le pellet versé directement de la citerne vers le silo. Le plus souvent, il est emballé dans des sacs de 15 ou 25 kg ou dans les soi-disant Big Bag – pesant environ 1 tonne. Le transport et le stockage des pellets en sacs est propre et confortable. En stockant le pellet, il faut faire attention à ce qu’il ne devienne pas humide, c’est pourquoi il doit être stocké dans un endroit couvert, bien ventilé, isolé du sol et des murs. Les réservoirs de pellet Pellas X sont disponibles dans des capacités de 300, 450, 600 et 1200 litres.

La combustion

Le pellet fabriqué à partir de déchets de bois dégage une odeur agréable lors de la combustion. La quantité de cendres résultant de la combustion du pellet varie en fonction de sa qualité de 0,2 à 1 %. Le chauffage d’un bâtiment de 160 m2 pendant un an produira de 10 à 47 kg de cendres. Cela permet de réduire la nécessité de nettoyer la chaudière et en plus, la cendre peut être utilisée comme engrais car il contient des produits minéraux précieux pour les plantes. En choisissant le pellet il convient de vérifier s’il est certifié et si la quantité de cendres a été bien déterminée. Plus il y a des cendres, moindre est le pouvoir calorifique du pellet, ce qui, outre le rapport économique, signifie aussi plus de travail pendant le nettoyage de la chaudière.

L’écologie

En choisissant le chauffage au pellet nous préservons l’environnement :

En choisissant le chauffage au pellet nous préservons l’environnement :

Le pellet est fabriqué à partir des déchets et, après sa combustion, nous obtenons la cendre riche en minéraux qui peut être réutilisé comme un engrais.

La neutralité carbone

En brûlant le pellet nous n’augmentons pas la quantité de CO₂ dans l’atmosphère, car il est dégagé dans des quantités telles que les plantes l’absorbaient pendant le processus de la photosynthèse lors de leur croissance.

La combustible rapidement renouvelable

Contrairement au pétrole, au gaz ou au charbon, le processus de renouvellement de la biomasse prend très peu de temps car il dure d’une année à plusieurs années.